Descartes : Dualisme corps-esprit

Dans des œuvres de Descartes, le dualisme corps-esprit a été traité. Même si les amateurs de théâtre regardent souvent dans les coulisses et savent lire entre les lignes, ils sont parfois confrontés à la question de savoir ce qui se cache derrière la théorie et comment la comprendre. Cependant, une fois que vous avez traité de la théorie, vous avez des options complètement nouvelles pour interpréter les scènes.

Descartes et le dualisme corps-esprit en tant qu’idée

Les états du corps et de l’esprit sont contrôlés par le cerveau. Cette idée a est celle de René Descartes. Le philosophe français a supposé que corps et esprit sont deux entités dans un corps et agissent séparément l’une de l’autre. Selon sa théorie du dualisme, il pensait qu’ils étaient tous deux indépendants. Après la publication de cette idée, il a eu une grande influence sur la pensée de l’homme sur le corps et l’esprit.

Le philosophe est né en 1596. Il a vécu en France et est allé plus tard à Stockholm. Il mourut en 1650. Dans les temps modernes, la religiosité des gens était leur principal cheval de bataille. La passion pour la religion a joué un rôle majeur. Avec sa théorie, René Descartes a initié la pensée des gens et a veillé à ce que le dualisme influence fortement la philosophie et les sciences naturelles. Ainsi, sa théorie peut être considérée comme l’un des jalons du rationalisme.

On croit donc toujours que le dualisme corps-esprit de Descartes est devenu la pierre angulaire du rationalisme. À ce jour, le dualisme se retrouve également en médecine. Cela commence à partir du point où il commence à faire la distinction entre la psyché et le corps dans une maladie. Les deux peuvent être mutuellement dépendants. Le terme psychosomatique peut alors être utilisé dans ce contexte. Cela décrit le fait que l’esprit et le corps peuvent s’influencer mutuellement, même s’ils agissent indépendamment l’un de l’autre.

Le dualisme corps-esprit de Descartes au théâtre

Les états dans le cerveau d’un humain sont la base de nombreuses pièces populaires. Vu sous cet angle, on peut dire que le dualisme corps-esprit de Descartes façonne constamment les pièces. Cela commence déjà par l’idée que le corps est considéré comme une coquille pour l’esprit Alors que le corps a vécu sa vie, l’esprit se lève et cherche une nouvelle coquille. L’idée de la transmigration des âmes et de la survie de leur propre âme aide beaucoup de gens à faire face à la mort. De nombreux philosophes et écrivains ont abordé le sujet.

Lorsque le corps est nourri à la terre, l’âme se lève indépendamment. Au fil des siècles, ce thème a été retrouvé sur les grandes scènes théâtrales du monde. Pour le public, voici un modèle. Le héros de l’histoire est en conflit avec ses sentiments. Il commence à leur parler et commence à s’analyser. Cette manière de rechercher une existence personnelle conduit à une dichotomie. En essayant de comprendre l’influence de l’âme sur son corps, beaucoup de héros ont atteint la confusion.

La migration de l’esprit : Le monde émotionnel et son influence sur le corps

Le dualisme lui-même comporte déjà un sujet très complexe qui laisse beaucoup de place à l’interprétation. L’autonomie du corps et de l’esprit selon Descartes donne donc de nombreuses idées pour de nouvelles pièces de théâtres. Outre la mise en œuvre de pièces existantes, de nouvelles interprétations du théâtre ne sont pas rares.

Le monde émotionnel est basé sur l’âme. Lorsque l’âme est en mouvement, cela affecte également le corps. La peur, la nervosité et l’inquiétude de ne pas être normaux, de nombreux personnages tragiques du théâtre sont déjà passés par là. Encore et encore, le public demande : pourquoi ?

L’explication se trouve dans les écrits de Descartes. Le philosophe a mis l’âme au premier plan pour expliquer les réactions physiques. Même s’il est immatériel, il peut contrôler les perceptions conscientes, les sentiments et les pensées ainsi que les actions humaines. Selon sa théorie, l’interaction entre le corps et l’âme est basée sur le cerveau. Les états sont dirigés à travers la glande pinéale. Il a jeté les bases du soi-disant organe de l’âme.

Descartes plus tôt et aujourd’hui

Le théâtre est un espace séparé dans lequel les interprétations peuvent aller de différentes manières. Il est possible de maintenir la théorie du corps et de l’esprit en tant que domaines séparés. Dans la recherche sur le cerveau elle-même, cependant, de nouvelles découvertes ont été faites. Il n’existe donc toujours aucune preuve d’un centre d’interaction dans le cerveau. Même si les découvertes médicales apportent des idées novatrices, l’idée reste que le cerveau gouverne le corps. L’idée sous-jacente est reprise aujourd’hui et mise en œuvre dans de nombreuses pièces au théâtre. Pour le public, lire entre les lignes est toujours un nouveau défi.